# Je préfère vivre en optimiste …

et me tromper plutôt qu’en pessimiste et avoir toujours raison.

C’était donc la rentrée 2017.
Les laborantins* ne sont pas revenu vraiment bronzés de leurs vacances.
Crise oblige, les plages du sud ont été laissées aux suppôts du capitalisme.
Les geetans** ont préféré rester devant leur écran ou sous la pluie creusoise.

Ce choix de vie à l’avantage de présager un bitdedieu*** de rentrée de qualité.

Serge a ouvert le bal avec son analyse automatisée de prédictions météorologiques de Météofrance® .
A l’aide d’un script, il a demandé à son ordinateur de parcer les datas en relations avec l’orléanais et a enregistré, ordonné ces infos en leur attribuant une représentation graphique et sonore.
À gauche de l’écran : les prévisions à 15 jours à droite les prévisions/constatations le jour même.
Sur chaque slide : une journée analysée.
Le résultat final est une œuvre audiovisuelle tout à fait attrayante et accablante pour l’organisme national de voyance.

Dom a pris le relais en présentant la version deux de son robot qui sert l’apéro.
malheureusement dans cette version, il ne sert plus l’apéro.
mais il a maintenant des yeux (capteurs de distance ultra-sons), une voix ( avec un dictionnaire de phonème de la langue anglaise), des vertèbres cervicales (les capteurs ultra-sons sont montés sur un support mobile qui permet au robot de balayer l’espace devant lui), un mini écran (idéal pour un débuggage à la loupe).
Ce robot a été construit d’après les plans opensource offert au monde par des espagnols qui habitent en Écosse. Et pour rester dans le fair-use**** Dom a décidé d’acheter la version en kit vendue par les inventeurs.

Sego a présenté le projet de jardin/banc/connecté avec les dessins d’illustration tout frais fabriqués par Olivier M. Il s’agit d’une réponse des associations LesBrigadesVertes/LaLabomedia/L’Arcanderie/le108 à un appel à projet lancé par la mairie d’Orléans. Il prend la forme de plusieurs modules qui peuvent être des bancs, des bacs de culture, des aquariums pour aquaponie, des boites pour cacher la technologie qui pilote des capteurs environnementaux.



Rendu du projet le 20 septembre. Nous croisons les doigts.

Joseph a présentation son pluggin VST ***** qui permet à l’utilisateur du logiciel de traitement du son de dissocier (presque) en temps réel, la partie rythmique de (presque) n’importe quel morceau.
Peut être inspiré par la macronisation de la France, ce féru de libre et d’opensource s’est lancé dans la vente. Et ça marche $:b

Gaziel a fini la tournée des projets en présentant son AtariPunkConsole : un montage de composants électroniques qui traversés par de l’électricité et relié à un haut parleur émet du son que l’on peut modifier en tournant des molettes (appelées potards dans le monde des sondiers).

Ce montage électronique servira sans doute de base au Badge de la Labomedia qu’un petit groupe de férus de Pin’s s’est mis en tête de réaliser.

Prochain Bitdedieu à 18h69 le jeudi 21 septembre de l’année 2017

Glossaire

* laborantin = adhérents et sympathisants de l’association la Labomedia.
** geetan = néologisme né de la contraction des termes geek et gitan.
*** bitdedieu = moment de présentation rapide des projets en cours ou achevés entre laborantins. Les bitdedieu prend consistance chaque jeudi à 18h69 (soit 19h09) et s’évapore quand tous ceux qui voulaient s’exprimer l’ont fait.
**** fair = juste et use = usage. ça signifie de tenter d’etre le plus réglo possible dans l’exploitation des production offerte par le libre.

***** pluggin = une fonctionnalité supplémentaire que l’on peut ajouter à un logiciel. (dans le cadre d’un robot ménager, il s’agirait d’ajouter une rappe spéciale qui n’était pas fournie avec son appareil.
VST = un truc en rapport avec le son ?