OAVL#8, jour3

Chaque soir, les derniers survivants de l’apero/diner du soir rangent la cour à leur guise.
Dans la compositon du jour, l’influence de l’esthétique du design génératif est clair.
L’objet «chaise» est cloné en mode rémanence feedback.

Aujourd’hui, c’est Garance, Ségolène et Filipi qui cuisinent pour la troupe.
La réunion vinaigrerie de la veille a été reportée à aujourd’hui car Julie n’était pas encore rentrée de sa plage du Morbihan.
Anne s’attaque aux finitions de sa chemise.
Julie est propriétaire d’une carte SNCF valide.
Diane est propriétaire d’une carte d’adhésion LaLabomedia non peinte et a réalisé une nouvelle boite en carton sur mesure pour son contrôleur en carton.
Karine est propriétaire d’une carte d’adhésion LaLabomedia peinte et se lance dans la confection d’une tournette pour manipuler ses pièces en céramiques en restant statique (car c’est la pièce qui tourne).

Gaziel et Jenny ont agrandi leur équipe de recherche et développement autour du projet aéronautique à propulsion aqueuse.

Julia chante directement dans ses câbles pour en révéler la mémoire du son.

Garance use les touches de son clavier à force de composer de nouvelles nouvelles.

Suite aux plaintes d’Enedis, mécontente des kilowatts qu’il envoyait dans le réseau, Antoine a découpé de nouveaux supports à aimants dans du bois et à la CNC et a publié une page sur notre nouveau wiki à la gloire des «10 caractéristiques».
Maintenant qu’il a finalisé tous ses modèles, Abel lance la partie animation de son projet.
Grâce à la magie des solvants présents dans la colle en bombe, Lolotte a pu transférér le logo de la cocotte de Mimille directement de son impression laser papier sur du bois.
la liberation du mac de Mme Filipi s’annonce plus complexe que prévue.
Laurent s’est joint à Cécile et Anne pour poser une extension de Wikifémia.
Amélie, Bjorn et Guillaume ont continé leur restauration de la découpe laser.
Aurélia et Christophe ont trouver l’inspiration et ont envoyé une moto à la médiathèque pour emprunter un livre clé à la réalisation de leur chanson.

 

OAVL#8, jour2

12h17, le mercredi 18 juillet.

Lendemain de fête.
Le coucous vegan et fruité de Cécile, Anne et Maxime aura marqué les esprits.
Le cocktail bière artisanale locale + Poire d’Olivet en aura effacé d’autres.
Temps ensoleillé, mais température supportable.

 

Anne et Cécile se retrouvent une fois de plus à leur table préférée dans leur salle préférée, orientées au Nord comme toujours.
Un de leurs buts : créer des affiches et cartes postales dans le cadre de leur œuvre au long cours : Wikifémia.

Notre librairie extra-locale a été augmentée d’un document très frais intitulé : Les 10 caractéristiques d’un matériel libre au sens idéal absolu canonique du terme.

Pitou et Lolotte ont installé leur Petite Pocket Table®
Leur but : spatialiser un son sur 4 enceintes via un système de Reactable®

Olivier a posé son sac à coté de son fidèle compagnon et a disparu avec un café.
Son but : prendre la tête du CCCOM (Centre de Création Contemporaine Olivier Morvan) et monter une expo autour du thème du réseau à la collégiale St pierre le Puellier

Fred  a décidé de réinventer la roue en s’appuyant sur NodeJS.
Son but : fabriquer un espace numérique de travail pour la documentation de projets Arduino.

Abel a posé-sa-casquette-sur-une-nouvelle-table comme on dit dans le milieu.
Son but  : Complexifier le scénario de son film d’animation : ses héros intergalactiques, en plus de s’acheter des bières dans une épicerie martienne commanderont aussi une pizza.

Antone et son éoliènne ont réussi a alimenter tout le quartier Bourgogne en 225V lissé.
Son but pour l’après-midi : injecter assez de courant dans les centrales nucléaires ligériennes pour inverser le fonctionnement du système de refroidissement du réacteur et ainsi condenser l’eau en suspension dans l’air pour la réinjecter dans le fleuve.

Lydie est venue avec quelques pierres précieuses pour purifier l’atmosphère de notre salle de travail des ondes produites par les écrans d’ordi et la wifiAtelierC01NC01N-2mpC01NC01N.
Son But :

Anne a beau se cacher derrière son patron, on sait que c’est elle qui porte la culotte.
Son but : se camoufler dans toutes les situations : sur un fond blanc ou devant une projection vidéo glichée.

Encéphalogramme plat pour Max. Espérons que ça s’arrange dans la journée.
Son but : hacher menu le courant produit par l’éolienne d’Antoine.

Laurent plante des composants dans une breadboard.
Son but : contrôler Ibniz avec un cadran de téléphone que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre.

Mme Filipi a décidé de liberer son vieux MacBookPro
Son but : documenter au mieux sa victoire pour diffuser la bonne parole.
Quel meilleur support que le nouveau wiki de Lalabomedia ?

Cet après-midi, Benjamin va donner un cours de Pure data.
Sammy est intéressé car il cherche un logiciel de Vjaying gratos.
Abel est intéressé car il aime bien les trucs de programmation.

Amélie et Ursula ont décidé de pimper les assises de l’atelier du c01n.
Leur but : éviter les canapés qui grattent, renforcer les mousses qui laissent sensible au fessier l’armature de métal des vieux sièges.

 

Diane veut restaurer son contrôleur en carton.
Son constat à l’ouverture : tout fonctionne.
Son but après diagnostique de début de chantier : augmenter sa boite et jouer au Stade de France.

Bjorn donne un coup de main à Guillaume pour la restauration de la découpe laser
Aurélie et Christophe ont mis au point leur projet de la semaine au Credo.
Avec Ursula, ils cuisineront pour la communauté ce soir.
Ségolène laisse un peu de coté la gravure pour se lancer dans la couture.
Garance va travailler à un projet d’écriture de micro-fictions.
Guillaume s’est décidé à remplir son dossier formation pour son avenir proche.

Cette après midi, nous devrions parler du Projet Vinaigrerie aka l(a r)évolution (vers les arts) plastiques de Lalabomedia.
Le but de cette réunion : faire évoluer Lalabomedia sans la faire imploser en vol.

OAVL#8, jour 1

le 17 juillet à 11h25
Les OAVL sont officiellement ouverts depuis 1h25.
Comme vous le noterez ci-dessus, Antoine et Max ne sont pas venus les mains vides.
Une grande discussion autour de la technique de réalisation de la pâte feuilletée a inauguré le lancement sur les OAVL#8.
Aujourd’hui, c’est Maxime qui est le chef cuisine.
Peut-être tentera-t’il la mise en pratique de la version vegan de la pâte feuilletée ?

Très rapidement, les personnes participantes se sont lancées corps et âmes dans le travail d’atelier pour sauver le monde le plus rapidement possible.

Guillaume continue sa mission de restauration de la découpe laser.
Son but : remplacer toute la visserie oxydée de notre babiole chinoise par de belles vis en inox.

Une bibliothèque a été fixée dans le marbre du placo® du mur de notre atelier éphémère.
Elle accueillera des livres et ainsi «augmenter» le cO1n détente-physique du plug-in activité-mentale.
– Max a apporté des livres de cuisine.
– Mme Filipi a imprimé les dossiers chauds de Lalabomedia : Les vinaigreries/CCCOM, le bilan des activités 2017 de Lalabomedia.

Des espaces de travail mis en place la veille par l’équipe de Lalabomedia attendent les nouvelles arrivées.
//
Un logo de Lalabomedia est caché dans l’image. À toi de le trouver.
//

Abel a branché son ordi et lancé son Blender.
Son but : continuer son film d’animation.

Anne a déroulé son patron.
Son but : coudre une tunique pour ne plus se balader totalement nue dans la rue.

Antoine a mis en place sa centrale électrique personnelle dans son soucis d’autonomie énergétique.
Son but : générer assez d’énergie pour rendre les pratiques numériques écologiquement acceptables et ce, au niveau mondial.

 

Max a pensé a accorder sa montre avec son outil de travail.
Son but : réaliser tous ses projets avec élégance.

Sammy alléché par ce bel espace de travail a décidé de se poser chez nous pour œuvrer.
Ségolène après avoir installé l’atelier sérigraphie s’est posée dans le c01n travaux-d-aiguille.

# quand te reverrai-je ?

Pays merveilleux.

Poussière d’étoile

E-sport

Cultiver son jardin

Secret Code

  

Virtual Box

Orchestre de Hauts Parleurs

 

LoveTape