#Mais qui est donc Ornicar ?

Cela faisait 10 ans que nous attendions de la mairie qu’elle s’occupe des fenêtres et de l’isolation du toit de la salle des Open Ateliers qui, pour rappel, arrosait tout de même copieusement nos plantes d’intérieur par temps de pluie.

Mais, pour remplacer la verrière lumineuse originale, sans vis-à-vis, avec une vue imprenable sur la cathédrale…

cathedrale

… ils n’ont rien trouvé de mieux que du plastique dégueulasse et translucide.

cathedrale_a

Olivier a assemblé des petites bouboules.

atome

Faute de découpe laser fonctionnelle, François-Marie a découpé de la planche à la CNC.

CNC

Sylvain a amélioré victorieusement son algo de reconnaissance de forme en OpenFramework.

fiducial_rond

Nicolas et Titouan n’ont pas baissé les bras concernant leur instruments de musique et optant pour une confection à base de lego. Mondrian inside. Reste à peaufiner le code pour qu’il gère correctement la polyphonie.

mondrian_arduino

Alessandro a profité de sa venue pour la lecture du soir pour régler des soucis d’importation de librairie dans Puredata pour son projet la théorie du nuage.

nuage

Puis il y a eu la lecture des parties « Nez » et « Peau » de l’œuvre SENS de Anja Hilling, en collaboration avec la compagnie Serres Chaudes. « Nez » fut lu par Hugo Zermati et Guillaume Schencket au plateau et Baptiste Dubreuil au piano ; puis « Peau » fut lu par notre pian1st3 mécanique.

sens_2 sensEnfin, pour l’Heure du Bit de Dieu, Sylvain a présenté un Pong réalisé avec des fenêtres. Sur l’image ci-dessous, la balle est rouge et les raquettes noires.

pong_processing

Présents : José, Benjamin, Titouan, Sylvain, Nicolas, Philippe, Guillaume, Antoine, Alessandro, Olivier, Olivier, Monsieur qui fa victorit de la musique, Jérémie, Marion, Ayato.