# car il faut un #

Le 10 septembre a réuni une foule considérable, probablement attirée par un rappel à tarte majestueux, dans le cadre de l’Open Atelier de la rentrée.

Ce dernier était placé sous le signe de la collaboration : les comptes rendu ne seront dorénavant plus rédigés par un observateur barbu et impartial. Vos témoignages corrompus sont recueillis sur un pad – dont l’adresse est connue des seuls présents  – pour être ensuite condensés par un volontaire de manière injuste et arbitraire sur ce blog.

Étaient présents et fortement motivés par la reprise : Athéna, Titouan, Paul-Antoine, Nicolas, Benjamin, Ségolène, Jérémie, Yann, Olivier , Maxime, Guillaume, Serge, Dominique, Antoine, Philippe, Joseph, François, Clément.

Sans plus de manières, voici ce qu’il s’est probablement passé :

Jérémie ne l’indique pas dans le pad, mais il utilise des guitares et de l’énergie electrique pour découper des matières en forme de choses.

IMG_5332

Athéna a créé un pad pour raconter ce qu’on fait, afin de faciliter la rédaction des comptes rendus.

Titouan essaie de faire un CTF (Capture The Flag, en gros il essaie de passer Root sur une machine virtuelle) NDLR : ou alors il raconte n’importe quoi.

Nicolas, Yann et Paul-Antoine conceptualisent un jeu « vidéal » de type vidéo-ludique qui rend violent (« parce que oui, les jeux vidéos rendent violent » dixit Paul-Antoine) et qui sauve le monde. Il semblerait aussi que l’envie émerge de faire des OAOA (open ateliers open air, en tirant du câble of course).

IMG_5358

Philippe fabrique les roues qui vont servir à transporter sur la terre ferme le radeau du projet bidons.

IMG_5339

Joseph bricole un algo pour « freezer » un son à un instant précis (on fait « pause » sur un son et le son se prolonge à l’infini) … il utilise pour cela Python, FFT (Fourier) et des librairies pour manipuler des .wav

IMG_5356

Antoine nous explique en détails :  Je/nous fabrique(quons) un prototype alpha de système de petite (mini) éolienne complète, facile à fabriquer et à réparer, incluant des modules éventuellement utiles pour sauver le monde et l’humanité : la partie aéro-tournante; la génératrice d’électricité; la boite de pilotage du système; et quelques autres options, comme un module de transformation de l’humidité de l’air en eau potable et un dispositif pour envoyer des données entre les éoliennes via un réseau sans fil embarqué.
Et là, le 10.09.15, est une date importante: après avoir fabriqué un banc de test pour le premier prè-proto de génératrice CI, nous avons réussi à multiplier les voltages produits, d’une part en étant plus précis sur l’entre-fer, et d’autre part en plaçant un transformateur. Après avoir placé, après le transformateur 5v-230V, sur le circuit, un pont de diodes Schottky, puis un condensateur 200µF, nous avons branché un ruban de LED qui se sont éclairés. L’électricité produite était de 15V avec une rotation de la génératrice de 60 rotations par minute (60rpm).

IMG_5349

Serge nous présente l’état des recherche sur un casque 3D pour moins de 50€. Il prétend que « C’est un peu triché pour le casque de protection et les lentilles récupérées » cependant certains ont manqué de peu de vomir, il touche donc probablement au but !

L’étape suivante nécessite un écran Full HD :

  • un téléphone comme écran avec une entrée vidéo via un cable vga usb
  • une carte Arduino avec un capteur boussole / accéléromètre

Et il documente cela sur le Wiki !

IMG_5355

Dom nous propose de faire une simple opération arithmétique « hardware » sur PC portable : Un  PC avec un écran défaillant + Un PC (du même modèle)  avec carte mère HS
= Un nouveau PC opérationnel + quelques pièce de rechange (mémoire, carte Wifi,etc…)  + quelques vis en rab. Il retient de cette expérience qu’il n’y pas conservation d’énergie contrairement à toutes les lois de la physique.

IMG_5331-2

Mais Dom ne s’arrête pas là, il profite de ces ateliers pour avoir :

  • Une discussion critique intéressante avec Antoine sur la génératrice de courant d’une petite éolienne (rendement, mesures, etc….)
  • Une autre discussion sur la navigation en Loire avec Guillaume et Philippe ou comment la réalisation (effective) du rêve des autres peut nous faire rêver.
  • Un bit de dieu intéressant avec une très bonne résolution finale: faire un compte-rendu coopératif de la journée. Merci à ceux qui ont participé à cette idée.

Clément cherche un petit mot pour conclure, et ce sera : « otarie ». A jeudi !