Archives mensuelles : novembre 2016

# howdeepisyourlove

C’est le clip que Youtube m’a imposé à la suite de celui que j’avais choisi pour tester le débit de notre ligne Free. Quelle importance de perdre 40% des paquets si une vidéo de Rihanna ne rame pas.
C’était quelques minutes avant le Bit de dieu
C’était quelques heures avant le P’tit Luc.

Au moment où François présentait son œuvre, la soupe cuisait, le vin chambrait dans son cubi à température ambiante , la bière entourée de fromages se rafraîchissait dans le frigo, l’huile se chargeait de sel le long des cacahuètes offertes dans leur bol.
Rien ne pouvait présager de ce qui allait arriver.

acro

Joseph avait besoin d’un chat sur mesure pour parler à plusieurs d’un projet à kickstarter. Eh bien, on n’est jamais si bien servi que par soi même : il l’a fait.

talktalktalk

Bjorn en convertissant sur AtariPunkConsole en chenillard entrait par la grande porte dans la grande famille des artistes numériques qui font clignoter des leds.

chenillard

Maxime est venu assidûment tous les dimanches que le Seigneur a mis à sa disposition pour motoriser son imprimante Pikachu et ainsi la faire entrer dans la grande famille des Reprap, secteur Itopie

itopie

La confiance de Guillaume envers la Chine et ses revendeurs européens s’était déjà un peu fissurée au moment où il présentait sur Space4046. Ce n’est que le lendemain que la goutte d’eau fit se briser le bol et que désormais la souveraineté électronique sera exigée pour toute œuvre d’art numérique impliquant de l’électronique ou de l’informatique.

sapce4046

Antoine partagea avec les laborantins sa joie provoquée par une réussite. Un combat de longue halène pour stabiliser le courant était remporter grâce à une Arduino habilement placée dans le circuit électrique.

eolienne

Un jeune homme nommé Hugo, nous a présenté son projet de cheval mécanique dont la mobilité sera assurée par un moteur d’horloge franc comtoise.

cheval

C’est dans un chaos émotionnel et sonore proche de l’Ohayo de l’équipe exsangue de la Labomedia, soutenue par quelques adhérents hagards, observa de ses propres yeux se dérouler son procès sous la forme d’une AG toute en longueur, souffrance, trollages imbéciles, vains larsens, bière sans bulle.

ag

Mais gardons la pêche et souvenons nous des bons moments de notre enfance,
Tout au fond, sous les carcasses de nos rêves brisés, il reste notre amour encore vivant.

Howdeepisourlove ?
Plutôt profond… ouais, bien profond.

//
Et si tu veux en savoir plus sur les Openateliers ci dessus, clique donc sur les images, tu decouvriras une vidéo et du son.
//

# Tu ne te feras point d’image taillée

, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur le bit de dieu, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.»
(Exode XX, 4)

#̣ puissance 4, 3 ptits chats, 2 par 2, One Love.

Mais qu’est il arrivé ? Quand reviendras tu ? au moins le sais tu ?
Un mois sans compte rendu. C’est moche mais c’est la réalité.
On peut se cacher derrière des OpenAteliers qui finissent en foret avec des cerfs en rut, des descentes de chatons, des ordis qui refusent de se connecter à internet sans raison, mais non.Let’s face the truth, regarde donc la vérité en face, arrête tes jérémiades et donne nous de l’info, mec.
Tu es libre Max, et ça, ne l’oublie jamais.

Le jeudi 20 octobre

Il a été très calme.
Normal, c’est le jeudi qu’on a appelé : The day after.
Mme Filipi a quand même posé un tableau de liège pour accueillir les projets collectifs, les todo stuffes ou autre liste de commission.
img_7197

Benjamin a testé en public sa Clef USB dite « matalo ».
Ce fut un fail.

Contrairement à sa prestation qui fut réussie chez les 44 Bzh.

Et sa page de wiki mythique

Bjorn a montré son proto d’AtariPunkConsole sur planche à pain.

Le 3 novembre, il nous a montré la V2, nettement plus pimpée

Le 27 octobre

C’était les vacances.
Serge nous a parlé de ses soucis avec Suzanne

Ale s’est battue contre les traditions italiennes

Guillaume et gaziel ont monté un projet ensemble. Sans doute pour l’opéra de la Labomedia.

Le 3 novembre

Plein de monde au c01n, chaleur torride alors que dehors, il gèle presque.

img_7242

Une amplitude d’age inégalée.

img_7231

Antoine de retour de sa tournée britannique nous a parlé de ce concours de R.E.V.E (recherche et développement sans limite ) : l’internet des objet d’après demain à suivre…

Sam et max ont confirmé ce que Serge pensait de Twist.
C’est pourtant pas compliqué de faire tourner un IRC dans Blender avec un script intermédiaire. Pourquoi les Sockets freasent, personne ne le sais. Autant parler dans un tchat en web socket.
Bof, c’est le principe de base de l’http, non ?

Camille nous a rappelé la version 1 de son player pour poupée
img_7239

et surtout la version 2.
belle progression
img_7240

Guillaume simule le gravage de plaque de cuivre grâce à Camotix.
Labomedia devrait faire des économie. Plus aucun matière première ne partira au pilon.

Sylvain a montré sa dernière acquisition.

Benjamin a montré une œuvre d’Edouardo Caque sur minitel d’Edouardo Caque. Pas mal pour un truc des années 90, mais loin derrière Justine, le Furbinitel, et autres.

img_7241

Et son petit jeu qui fonctionne avec TouchOSC, le gyroscope d’un téléphone portable et un ordinateur avec une pomme dessus. Il a travaillé dessus pour sauver un naufragé de CodeLab.

Anne a présenté son projet Ovelbot autour de Frankenstein monté avec le collectif Algolithe