Archives mensuelles : août 2016

# bouquet final

Deux jours sans compte rendu, c’est toujours ça de pris, mais il ne faut pas pousser mamie dans les orties : reprenons où nous en étions.

Mardi soir l’équipe emmenée par Benjamin nous régalait de pizza.
La nuit fut tranquille pour certains, alcoolisée pour d’autre, mais tous répondirent présent « the day after » : mercredi
Tom partit prendre son cheap bus to Toulouse laissant Bérengère au commande du projet « Poulpe »; Anton et Claire entrèrent dans l’arène.

Mme Filipi s’enfonça dans les échecs en tentant de limiter la dose de silicone dans la fabrication de la Maïzicone.
Dans ses rêves les plus fous (outre les heures de voltige à plusieurs), elle aurait même voulu se passer de silicone
Tout y passa colle à papier peint, semoule, liquide vaisselle…
Mais rien n’y fit : le dosage parfait est 50/50.

Gaziel s’est immergé dans son projet perso pour le faire un peu évoluer avant le Bit2dieu.

 

Jeudi
Pendant que Cécile et Madame Filipi récupéraient des morceaux de « Spell » et de « Grosse langue » et de « Machine de Mise en Évidence des Différences Linguistique des Différents Patois des Différents Village des Différentes Région de France» dans l’église St Euverte et sous la pluie, Ewen et olivier joignaient la troupe avec un projet autour des œstrogènes qui libérés dans les eaux finissent par limité la fertilité des animaux et humains et donc diminuent l’impact antropocénique.

La journée s’est déroulée sereinement jusqu’à l’arrivée des bits2dieux:
Clément est arrivé avec un bit de puissance :

techniques mixtes : Boite en carton stochée par des assistants chinois en chine + rasbberry Pi + shield vidéo + imprimante thermique = le polaroïd de demain

Ale a réussi simplement réussi à vaincre l’attraction terrestre :

Benjamin a créé une mailing list pour les CHATONS et a écrit un mail de présentation du projet et a fixé une date de première réunion de rentrée le _ _ septembre à  _ _ _

IMG_6728

Claire va se concentrer sur un projet qui va fonctionner : des écailles mobiles coordonnées comme ornement textile.IMG_6726

Claire n’a pas oublié a présenté son échec autour du textile sensible à la chaleur, d’un fil chauffant, et d’un mosfett.IMG_6725

Anton nous a présenté ses micros pick up faits maison

IMG_6722

Après un échec au niveau de la découpe laser, Anton, aidé par Gaziel a pu imprimer un chassis de micro Pick Up sur l’imprimante 3D.

IMG_6734

Maxime a bien mis à profit la nuit précédente : 17 heures de CNC pour fabriquer son cadre d’itOpie

IMG_6733

Oliver a testé un ampli et tuner qu’il a exhumé de son déménagement. Dans une autre salle, il a libéré son ordinateur : bravo.

IMG_6707

Eric a terminé sa petite pédale.
Barbara a accepté de lire le texte traduit par Cécile et Anne.

Guillaume et Eric nous ont régalé avec une démonstration de musique faite avec de la synthèse modulaire.

IMG_6710

Anne nous a présenté sa performance autour de Chelsea Manning .

IMG_6735

Vendredi
Nous perdîmes Bérengère et gagnâmes Élise.
Gaziel et madame Filipi écumèrent l’agglo pour ramener au 108 deux belles armoires à serveur orientés chatons.
Anton Bobine se consacra à sa passion.


Gaziel repris son projet de dessineuse aléatoire, Claire continua sa bataille avec sa « bread board » et son Mosfett type 122 à la recherche du bug.
Maxime se lança dans la peinture

IMG_6740
Antoine peaufina son montage à 9 bobines pour le test de fin d’OAVL et atteint les 24V/2AH


Guillaume mis un bon coup de l’éperon dans les flans de son envie de gravure de PCB pour lutherie électronique mais se concentra plutôt sur la fabrication de micro avec la bobineuse d’Anton Bobine.
If Anne else Cécile go to code cette après midi + help from Maxime
Ewen et Xavier travaillèrent sérieusement dans leur cellule.
Benjamin s’est longuement fait interviewé au Credo.
Olive M a terminé son travail de graphiste (Mackintosh + Indesign craqué) pour le catalogue de réclame du 108.
Ale a clôt sa semaine d’efforts en beauté avec un feu de joie d’ampli dans la plus pure tradition labomedienne.
Florent est parti faire une tortilla mais n’est jamais revenu.
Tintin et Ayato nous ont rejoint après leur semaine de labeur
Et comme toujours chez la belle media, tout finit en chanson.

Cet émouvant compte-rendu a été publié le .