# sabotage

Sabotage ! Tel est le thème de l’exposition villarsonesque à laquelle Nicolas M a invité Benjamin C à inviter les laborantins de la Labomedia à cogiter pour produire des œuvres d’art majeur et ainsi aider à relever le niveau de l’art institutionnel de la région des Suds de France.

Une série de portraits de plus grands saboteurs de tous les temps pourraient être agréable.
Cette vielle dame et ses copains en discréditant le concept de justice sont beaucoup plus efficaces que tous les dérailleurs de trains, hackers menchéviques et analphabètes à Kalash® pour mettre en place de chaos social. Voilà un beau sabotage.

C’est une idée qui m’est passée par là : si vous avez une excellente idée pour répondre à cet appel projet n’hésitez pas à contacter la Labomedia ou un de ses agents

Aux Openateliers ont est beaucoup moins efficaces qu’elle (la vieille dame du dessus) :
Gaziel a réanimé une borne Arcade et fabriqué un support d’écran dans la plus pure tradition gitane,
Maxime continue ses recherches de débogages sur l’imprimante Pikkachu,
Djo et sa sœur son venus fabriquer un cadeau surprise à l’intention du fils du premier,
Benjamin a monté un compteur Gegeir sur une RaspberryPi,
Charlotte est venue tester son four à PLA,
Guillaume et son OSC font parler PureData avec son SmartPhone,
Nicolas le Jeune a mis en place ESLO-Go en deux-deux,
Un jeune homme découpe des lettrages à la CNC,
Franck est venu libérer son ordi d’un des deux OS collabos qui dirigent le monde,
Ségo qui passait par là a annoncé qu’elle participerait bien à Xul,
Un autre jeune homme se préparer à passer son habilitation électrique,
Camille a découvert pourquoi son projet de player peluche ne fonctionnait pas : les composants de la plaque n’étaient pas soudé sur la plaque,
François est passé par là car il était en pleine forme et d’humeur blagueuse,
Les chatons sont venus roder au c01n en attendant qu’on leur serve leurs croquettes au Credo.

Tout est bien qui fini bien.