# mitou 155

Si un jour la vie nous éloigne de nos principes écologiques, que notre lutte contre les moulins géants du GAFAM nous semble vraiment trop vaine et que la magie de la sérendipité (qui, elle, ne nous quittera jamais) nous pousse vers le transport routier, Mitou155 sera notre nom de cibie.
Nous passerons notre temps d’attente dans les grands ensembles de logistique à réaliser  en Diodes Electro Luminescentes une enseigne à notre nom que nous placerons ostensiblement derrière notre pare brise panoramique, face à la route.

Mitou

Le Labomedia ne s’est jamais fait harcelé contre rémunération, pouvoir, ou célébrité.
Dans quelques temps notre association va changer de sexe et s’appeler officiellement LA Labomedia.
Il est bien probable que les problèmes commencent rapidement.
Espérons seulement qu’ils lui permettront d’intégrer les secteurs clefs de l’industrie culturelo-numérique.

155

Pour ce qui est de la passion labomediesque pour la souveraineté technologique, le délire autour des logiciels libres, l’appétence pour les échanges non commerciaux, la méthode de l’éducation populaire, la découverte du numéro 155 lui inspire l’idée de garder un double boot Linux/windows10. En cas de descente, il est toujours bon de pouvoir feindre la moutonisation : gmail/facebook/windows le temps du contrôle de routine.

Bien loin de la violence policière et des crimes sexuels les laborantins travaillent à un avenir radieux.

Compte rendu de l’Open Atelier du 19 octobre 2017

Une bande de fille est venue faire du repérage pour re-monter l’atelier gravure à l’eau forte au Credo et a aussi été initiée aux joies de la découpe laser et de l’impression 3D

Serge déforme des images en OSC.

Ale empile les télés et leur envoie un signal brouillé de la plus belle facture.

Gaziel, Simon et Antoine ont travaillé dur à un module d’automédiation pour presenter les petites éoliennes au festival D.

Simon et Mme Filipi ont tenté la confection d’un fantôme vidéo, mais n’ont pas été plus emballés que ça par leur trouvaille.

Mme Filipi a présenté son plan B [Vidéo à venir]

Djo a présenté la version 1.02 de son Beatmixer [Vidéo à venir]

Guillaume a brillé grâce à sa régie multividéo sous Puredata [Vidéo à venir]

 

Compte rendu de l’Open Atelier du 26 octobre 2017

Un citoyen est venu libérer son ordinateur grâce à Lubuntu.

Une citoyenne est venue fabriquer une maison à coccinelles avec Simon et la découpe laser.

Antoine a créé une petite matrice equipée de puissants aimants pour une mini-eolienne.

François-Marie a fabriqué des écrins sur mesure pour ses céramiques.

Bjorn rève de séquençeur et commence comme il se doit par faire clignoter une LED.

Benjamin a donné à l’assemblée un compte rendu des victoires accumulées au festival D.

Joseph et sa dernière appli de facilitation de transport de données personnelles de smartphone vers personalcomputer ont ébloui l’audience et reçu des commandes.

Guillaume a présenté son système de fixation de raspberry Pi + Disque Dur à base de socle swaggy (grâce à la découpe laser) + maintien via Colson®

Sylvain a donné un atelier RasberryPi aux chercheurs du projet Aperco. [Vidéo à venir]

Simon et Mme Filipi ont travaillé à la régie fantôme : le plan B présenté par la vieille dame a été repris en main par Rico et Simon est s’est un peu complexifié.